Dans l’intimité du désert, Vacheron Constantin révèle sa collection Les Cabinotiers à la presse avant ses clients

Imaginez un moment suspendu, loin de l’agitation citadine, où le luxe prend la forme de montres d’une rareté inouïe. C’est précisément ce qu’a fait vivre Vacheron Constantin à une poignée de journalistes triés sur le volet. Ici, sous le ciel étoilé du désert, loin des gratte-ciel de Dubai, le voile s’est levé sur la collection Les Cabinotiers avec une promesse non équivoque : être le vecteur d’une horlogerie de prestige qui dépasse toutes les attentes.

Un renversement protocolaire au service de l’exclusivité
Aux antipodes des événements horlogers conventionnels, Vacheron Constantin a décidé de placer la presse au cœur d’une stratégie audacieuse. En dévoilant en avant-première sa nouvelle collection, la maison horlogère genevoise casse les codes établis. Sexe l’année précédente, les pièces avaient trouvé preneurs avant même de fleurir sur les colonnes de magazines spécialisés, cette fois, la marque joue de son aura pour taquiner la curiosité et attiser le désir de ses collectionneurs par un teasing médiatique.

Chaque création met en exergue le raffinement et le savoir-faire ancestral de Vacheron.
L’excellence horlogère est le fil d’Ariane de chaque montage, chaque guillochage, chaque complication.
De la conception à la réalisation, la passion des maîtres horlogers est palpable.

Inspiration arabe et dépaysement temporel pour le modèle phare des Cabinotiers
Le clin d’œil à la culture orientale est saisissant avec le modèle inspiré par le Sheikh Zayed Grand Mosque, témoin d’une rencontre entre la spiritualité et l’artisanat. Le motif arabesque s’empare du cadran pour un voyage sensoriel qui enchante le regard et confesse à l’objet plus qu’une dimension utilitaire : un véritable statut d’œuvre née de la convergence des arts et du temps.

L’éclat de l’Art Déco à votre poignet : une célébration de l’artisanat et du style
Le Tourbillon Répétition Minutes – Hommage à l’Art Déco est un autre joyau de la collection, conjurant l’essence des icônes architecturales de la Grosse Pomme. Le calibre 2755 TMR bat au cœur de cette pièce, mais c’est sans compter sur son cadran en marqueterie de bois qui ravit la vedette :

Assortiment de plus de 110 pièces de bois, finement découpées et agencées.
Chaque pièce nécessite l’attention intégrale d’un maître artisan horloger pendant un mois.
Le savoir-faire d’une décennie, porté par un artisan de seulement trente ans, résonne dans chaque détail.

Quand l’audace technologique préfigure l’avenir de l’horlogerie
Ce feu d’artifice de savoir-faire n’a pas pour unique vocation de parader dans des écrins ou sur des poignets privilégiés. La vision de Vacheron Constantin est clairement tournée vers le futur, avec une collection qui ne se contente pas de briller, mais qui, par son essence, alimente le progrès.

L’Armillary Tourbillon tire parti d’un tourbillon bi-axial novateur, intégrant une spirale balancier sphérique pour une précision accrue.
Les années de recherche et l’ingénierie consciencieuse consacrées aux Cabinotiers foisonnent d’idées pour les montres de demain.
Pour les passionnés, ces montres sont une promesse tenue de complications et d’esthétisme à couper le souffle.

Revenons à la réalité ; nous quittons le désert, l’esprit encore imprégné des étoiles et des montres qui semblent les matérialiser sur terre. Vacheron Constantin, fidèle à son histoire et audacieux dans sa marche, nous a démontré que les plus belles histoires s’écrivent parfois dans le sable, à l’ombre des mystères du temps.

Découvrez comment Pep Guardiola a brillé avec sa Richard Mille à 1,3 million d’euros au Bernabéu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *